816cfc6c-f68f-4884-b5f8-c13f86102a46.JPG

Le projet de « La naissance d’un cheval de céramique » en direct

est né en temps confinés, où la culture, l’art, l’évasion nous avaient été retirés. Ce projet, c’est avant tout une touche de douceur, de beauté, mais aussi d’espérance dans ce quotidien qui nous était, et reste malheureusement, incertain. Pour représenter l’espoir, quoi de mieux qu’une naissance ? C’est celle d’un cheval de céramique que nous vous proposerons, en direct et étape par étape, des mains de l’artiste new yorkaise Emma Tate.

Quand nous lui avons présenté le projet, l’Américaine n’a pas hésité une seule seconde. C’est dans son atelier, à Amsterdam, que nous avons posé une caméra durant tout le processus de création de ce fameux cheval de céramique. C’est avec grande joie que nous vous proposerons donc, le 23 juillet 2021, la naissance d’un cheval de céramique.

Auteur : Théo Caviezel 

f9ba73e3-65a5-4f13-b946-05b7022f58ec.JPG
Crédit Photo : Bianca Alexiuc
83438fc0-0ea4-4e57-b5fd-fe81e208087f.JPG
Crédit Photo : Bianca Alexiuc

Découvrez l'artiste !

Emma Tate a grandi dans une petite ville du centre de l’État de New York, au bord d’un lac, en vivant, dormant et respirant auprès des chevaux. Sa passion pour les chevaux l’a amenée à participer à plusieurs des meilleures compétitions de dressage étasuniennes tout au long de sa carrière de cavalière. Ce n’est qu’au cours de sa dernière année d’études qu’elle a suivi son premier cours de sculpture. Sa première œuvre était un autoportrait, la seconde un cheval grandeur nature se cabrant. Sa sculpture équine se trouve maintenant parmi les arbres du Stone Quarry Hill Art Park à Cazenovia, New York !

Emma a déménagé aux Pays-Bas en 2013 pour poursuivre sa formation équestre en dressage pendant un an. Elle s’est ensuite installée à Amsterdam en 2014. Depuis qu’elle s’est installée dans cette ville connue pour son patrimoine artistique, Emma a réalisé des sculptures équines pour les Jeux équestres mondiaux afin de récolter des fonds pour l’organisation caritative Brooke. Elle a également participé aux Dutch Masters à ‘s-Hertogenbosch où elle a exposé ses sculptures dans l’entrée VIP et fait l’objet d’articles dans plusieurs magazines, notamment le magazine néerlandais « Bit » et le magazine américain « New York Horse ».

Aujourd’hui, toujours complètement folle des chevaux, Emma continue de vivre au milieu des canaux et des cultures éclectiques d’Amsterdam. Elle travaille dans un atelier où elle fabrique un éventail de poteries artisanales et de sculptures céramiques surréalistes. Alerte spoiler : généralement des chevaux !

Auteur : Théo Caviezel 

c2fbb586-d628-461a-acd9-5a3731d44f7d.JPG
Crédit Photo : Emma Tate
eef2d8c7-cb86-43c0-9937-71dfb94716e4.JPG
Crédit Photo : Emma Tate

Découvrez la video

Vidéo : Emma Tate
Realisation : Léa Tchilinguirian
Music : Rubin et le Paradoxe

En collaboration avec 

mail.png
Cut_Fond_Transparent (1).jpeg
SFL_black.png